Navigation
 
Personal tools
Home COMMUNE Services communaux Logement Aides, Primes et Prêts ATTENTION! Primes Énergie: Nouveautés à partir du 1er mai 2010!!
Document Actions

ATTENTION! Primes Énergie: Nouveautés à partir du 1er mai 2010!!

La Région Wallonne accorde diverses primes, pour des investissements économiseurs d'énergie : remplacement de châssis, isolation de toiture,...

 
 
 

 Ce lien vous emmène sur le site énergie de la Région Wallonne qui vous donnera toutes les informations souhaitées.
Sachez que vous pouvez bénéficier de ces primes pour:
 
l'isolation du toit
l'isolation des murs et des sols
le remplacement de simple vitrage par du double vitrage haut rendement ATTENTION! La prime double vitrage est remplacée par la prime à la réhabilitation http://formulaires.wallonie.be/p004358_249.10.jsp
l'isolation d'une nouvelle maison unifamiliale
maison passive (nouvelle construction)
Installation d'un système de ventilation avec récupération de chaleur
Installation d'une chaudière gaz à condensation ou basse température
le placement d'un chauffe-bain ou générateur eau chaude à condensation
installation d'un aérotherme, d'un générateur d'air chaud à condensation ou d'un appareil rayonnant
installation d'une pompe à chaleur ECS
installation d'une pompe à chaleur chauffage
installation d'une pompe à chaleur combinée chauffage ECS
installation d'une chaudière biomasse à alimentation exclusivement automatique
travaux de régulation
unité de micro-cogénération ou cogénération de qualité
audit énergétique
système de ventilation avec récupérateur de chaleur
audit par thermographie
installation de panneaux solaires  photovoltaïques
Toute information complémentaire peut être obtenue auprès de l'Administration Communale au sein du service logement.
 
Bon à savoir:
Dépenses donnants droit à la réduction d'impôt:
le remplacement d'une ancienne chaudière par une à condensation, par une chaudière au bois ou par un système de micro-cogénération.
l'entretien des chaudières.
l'installation d'un système de chauffage de l'eau par le recours à l'énergie solaire.
l'installation de panneaux photovoltaïques pour transformer l'énergie solaire en énergie électrique.
l'installation de tout autre dispositif de production d'énergie géothermique.
l'installation de double vitrage.
l'isolation du toit.
le placement d'une régulation d'une installation de chauffage central au moyen de vannes thermostatiques ou d'un thermostat d'ambiance à horloge.
la réalisation d'un audit énergétique de l'habitation.
l'isolation des murs et des sols.
Les travaux doivent être effectués par un entrepreneur enregistré (sauf l'audit qui doit être effectué par un auditeur agréé).
Pour les dépenses payées en 2009: 40% avec un maximum par habitation de 2.770 EUR par an et par habitation.
Ce montant est de 3.600 EUR pour l'énergie solaire (postes 3 et 4). Certaines dépenses pourraient être déduites sur 3 années fiscales avec une déductibilité maximale de 8.310 € (2.770 x 3).


ATTENTION! L'octroi des primes est lié au respect de certains critères qui seront détaillés dans les formulaires de demande de prime.

PRIMES TOUT PUBLIC

Isolation

Nature des travaux
Affectation
Montants de la prime
Plafond
Surprimes
lsolation du toit d'un bâtiment par le demandeur
Tout bâtiment dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme initial est antérieur au 1er décembre 1996
5 € / m² : montant de base
Pour le logement :
6 € / m² pour les revenus modestes*
7 € / m² pour les revenus précaires*
Max. : 100 m² par maison unifamiliale
Max. : 200 m² pour tout autre type de bâtiment
Surprime de 3 €
si utilisation de matériau d'isolation naturel **
Isolation du toit d'un bâtiment par l'entrepreneur
Tout bâtiment dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme initial est antérieur au 1er décembre 1996
10 € / m² : montant de base
Pour le logement :
12 € / m² pour les revenus modestes*
14 € / m² pour les revenus précaires*
Max. : 100 m² par maison unifamiliale
Max. : 200 m² pour tout autre type de bâtiment
Surprime de 3 €
si utilisation de matériau d'isolation naturel **
Isolation des murs d'un bâtiment
Tout bâtiment dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme initial est antérieur au 1er décembre 1996
Audit préalable imposé dans les 3 cas :
Isolation des murs par l'intérieur :
20 € / m² : montant de base
Pour le logement :
24 € / m² pour les revenus modestes*
28 € / m² pour les revenus précaires*
Isolation du creux du mur (ou de la coulisse)
10 € / m² : montant de base
Pour le logement :
12 € / m² pour les revenus modestes*
14 € / m² pour les revenus précaires*
Isolation des murs par l'extérieur
30 € / m² : montant de base
Pour le logement :
36 € / m² pour les revenus modestes*
42 € / m² pour les revenus précaires*
Max. : 120 m² par maison unifamiliale ou appartement
Max. : 240 m² pour tout autre type de bâtiment
Surprime de 3 €
si utilisation de matériau d'isolation naturel **
Isolation du sol d'un bâtiment
Tout bâtiment dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme initial est antérieur au 1er décembre 1996
Audit préalable imposé dans les 2 cas
Isolation du sol "par cave"
10 € / m² : montant de base
Pour le logement :
12 € / m² pour les revenus modestes*
14 € / m² pour les revenus précaires*
Isolation du sol "sur dalle"
27 € / m² : montant de base
Pour le logement :
30 € / m² pour les revenus modestes*
35 € / m² pour les revenus précaires*
Max. : 80 m² par maison unifamiliale
Max. : 160 m² pour tout autre type de bâtiment
Surprime de 3 €
si utilisation de matériau d'isolation naturel **
Double vitrage****
Logements de plus de 15 ans
45 € / m² : montant de base
Pour le logement :
50 € / m² pour les revenus modestes
60 € / m² pour les revenus précaires
Max. : 40 m² de superficie de vitrage par logement
 
Nouveaux logements
Maison unifamiliale dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
Montant max. : 2.500 € par maison unifamiliale
 
Nouveaux logements
Maison unifamiliale / appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est postérieur au 1er mai 2010***
Max. : 5.000 € par maison unifamiliale
Max. : 1.000 € par appartement
Surprime de 1.500 € si maison passive
Surprime de 500 € si appartement passif
Maison passive
Maison unifamiliale dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
6.500 €
 
 
Maison passive
Maison unifamiliale / appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est postérieur au 1er mai 2010
Intégration dans la prime logements neufs
 
 
Test d'étanchéité à l'air
Concerne uniquement les maisons unifamiliales dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est postérieur au 31 décembre 2009.
250 €
 
 

* Prime différenciée en fonction des revenus uniquement pour les personnes physiques pleines propriétaires ou locataires d'un logement.

 
Isolé
En couple, marié ou non
Revenu précaire
≤ 12.000 euros
≤ 16.400 euros
Revenu modeste
entre 12.000,01 euros et 24.100 euros
entre 16.400,01 euros et 30.100 euros
Autre revenu
> 24.100 euros
> 30.100 euros

Revenus = les revenus imposables globalement du demandeur et/ou de son conjoint cohabitant ou de la personne avec laquelle il vit maritalement à la date de la demande, ces revenus étant ceux de l'avant-dernière année qui précède celle de la facture finale. En cas de séparation du demandeur entre l'année de référence des revenus et l'introduction de la demande, les revenus pris en considération font abstraction de l'application éventuelle du quotient conjugal. Ces revenus sont diminués de 2.200 euros par enfant à charge.
** Surprime pour les matériaux d'isolation naturels : matériaux constitués de 80% minimum de fibres végétales, animales ou de cellulose, dont la masse volumique ne peut excéder 150 Kg par m³
**** Cette prime est gérée par le Département du logement (cf Prime à la réhabilitation).
Equipement

Nature des travaux
Affectation
Montants de la prime
Plafond
Surprimes
Installation d'une chaudière ou générateur gaz naturel à condensation
Pour toute maison unifamiliale ou tout appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
et
Pour tout autre bâtiment
400 € uniquement pour chaudière à haut rendement (107%) + surplus en fonction de la puissance :
> 50 kW : 400 € + 25 € / kW sup.
> 150 kW : 2.900 € + 12 € / kW sup.
> 500 kW : 7.100 € + 6 € / kW sup.
Max. : 12.500 € / installation
Surprime de 200 € si audit
50 € si régulation fonctionnelle
Installation d'un chauffe-bain au gaz naturel (sans veileuse)
Pour toute maison unifamiliale ou tout appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
et
Pour tout autre bâtiment
75 € (débit ≤ 10 l.) ou 125 € (débit > 10 l.)
25 € / kW pour les générateurs à condensation
Max. : 12.500 € / installation
 
Installation d'aérothermes, générateurs d'air chaud et appareils rayonnants
Pour tout type de bâtiment
Entre 12,5 € / kW ou 25 € / kW
selon le type d'appareil
Max. : de 6.250 € à 12.500 € selon le type d'appareil
 
Installation d'une pompe à chaleur pour l'eau sanitaire (ECS)
Pour toute maison unifamiliale ou tout appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
et
Pour tout autre bâtiment
Cahier des charges à respecter
750 €
 
 
Installation d'une pompe à chaleur relative au chauffage
Pour toute maison unifamiliale ou tout appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
et
Pour tout autre logement
Cahier des charges à respecter
1.500 €
Max. : une prime chauffage ou combinée chauffage - eau chaude sanitaire par unité d'habitation
 
Installation d'une pompe à chaleur combinée (chauffage-ECS)
Pour toute maison unifamiliale et tout appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
et
Pour tout autre logement
Cahier des charges à respecter
2.250 €
Max. : une prime chauffage ou combinée chauffage-eau chaude sanitaire par unité d'habitation
 
Installation d'une micro-cogénération ou cogénération
Pour tout type de bâtiment
20 % du montant de la facture
Max. : 15.000 €
 
Installation d'une chaudière biomasse à alimentation exclusivement automatique
Pour tout type de bâtiment
1.750 € + surplus en fonction de la puissance :
> 50 kW : 1.750 € + 35 € / kW sup.
> 100 kW : 3.500 € + 18 € / kW sup.
> 500 kW : 10.700 € + 8 € / kW sup.
Max : 50% du montant de la facture et 15.000 €
 
Réseaux de chaleur biomasse ou micro-cogénération
Logements
Etude de faisabilité à faire réaliser au préalable par un auditeur agréé
Prime de base = montant de la prime de base chaudière biomasse ou microgénération
60 € par mètre courant de réseau
1.000 € par logement pour l'installation et le raccordement de la sous-station au réseau de chaleur
Max. : 20.000 €
 

Audit

Nature des travaux
Affectation
Montants de la prime
Plafond
Réalisation d'un audit énergétique
Tout bâtiment dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme initial est antérieur au 1er décembre 1996
60% de la facture
Max. : 360 € par maison unifamiliale
Max. : 1.000 € pour tout autre bâtiment
Réalisation d'un audit par thermographie
Pour tout bâtiment
50% de la facture
Max. : 200 € par maison unifamiliale
Max. : 700 € pour tout autre bâtiment

Ventilation

Nature des travaux
Affectation
Montants de la prime
Plafond
Installation d'un système de ventilation avec récupération de chaleur
Pour toute maison unifamiliale ou tout appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme est antérieur au 1er mai 2010
et
Pour tout autre logement
75% de la facture
Max. : 1.500 €

Protection solaire

Nature des travaux
Affectation
Montants de la prime
Plafond
Protection solaire extérieure
Toute maison unifamiliale et tout appartement dont l'accusé de réception de la demande de permis d'urbanisme initial est antérieure au 1er décembre 1996
15 € / m² de surface vitrée protégée
Max. : 30 m² par maison unifamiliale
Max. : 20 m² par appartement