Personal tools
Home Décès de Monsieur Jean Marie LENOIR - Ancien directeur général de la commune d'Ellezelles
Document Actions

Décès de Monsieur Jean Marie LENOIR - Ancien directeur général de la commune d'Ellezelles

C'est avec surprise et émotion que la commune d'Ellezelles et sa population a reçu ce dimanche 14 janvier l'annonce du décès inopiné, survenu samedi soir, de Monsieur Jean Marie Lenoir. Un registre de condoléances sera à disposition de la population dès ce mardi 16 janvier 2018 en la salle du Collège (1er étage) de l'Administration Communale d'Ellezelles aux heures d'ouverture de la commune.

Mesdames, Messieurs,

 Au nom de l’Administration Communale d’Ellezelles et au nom de sa famille, c’est avec émotion et tristesse que je vous fais part d’une triste nouvelle : Jean-Marie Lenoir est décédé inopinément ce samedi soir.

C’est après une journée entre amis comme il les affectionnait tant que Jean-Marie a été victime d’une crise cardiaque.

 Que les pensées, les marques de sympathie et de soutien que vous témoignerez , puissent réconforter Christine, Aurore, Quentin, Florentine, leurs conjoints et tous ses petits-enfants qu’il adorait et dont il était si fier.

Nous vous communiquons ci-joint le faire-part de décès. Les funérailles auront lieu ce samedi 20 janvier 2018 à 11h30 en l’église Saint-Pierre-aux-Liens.

 Ides CAUCHIE

Bourgmestre d’Ellezelles

 

 j m lenoir avis copy.jpg

DU PLUS JEUNE AU PLUS ANCIEN

C’est fin novembre 2016 que le directeur général de la commune d’Ellezelles, Jean-Marie Lenoir a été admis à la retraite.

Une carrière longue de plus de 43 ans au service de notre commune, d’abord comme secrétaire communal puis, après le changement de nom, comme directeur général.

Le plus jeune

C’est en effet le 1 mars 1973, à l’âge de 22 ans, que Jean-Marie est devenu secrétaire communal à Wodecq.  Il est à l’époque le plus jeune secrétaire communal de Belgique.  Il exercera également cette fonction à Villers-Saint-Amand et à Villers-Notre-Dame jusqu’à la fin 1976.

Durant cette période, où il était le seul employé à Wodecq avec pour l’épauler un seul ouvrier communal, il développera un sens de l’analyse et de la débrouillardise qui lui seront utiles tout au long de sa carrière.

Au 1er janvier 1977, c’est la fusion des communes et Jean-Marie étend ses fonctions à l’ensemble de l’entité ellezelloise qui regroupe les communes d’Ellezelles, Wodecq et Lahamaide.

Ces débuts en tant que secrétaire communal d’Ellezelles sont marqués par une certaine instabilité politique et par un gros litige qui oppose la commune à un entrepreneur.  Dans ce dossier, comme dans beaucoup d’autres par la suite, il défendra bec et ongles les intérêts de notre commune.  Le litige sera clôturé à moindres frais.  La commune gardera ainsi la capacité d’investir pour le bien-être de ses concitoyens.

A partir de 1988 et jusque récemment, le bâtisseur qui sommeille en lui aura l’occasion d’exercer ses talents dans toute une série de projets initiés par le Collège Communal : construction d’une nouvelle école communale, rénovation des trois places de village, construction d’une nouvelle maison communale, aménagement de l’ancienne, construction de trois ateliers ruraux, rénovations des voiries, construction du CACS, d’un hall sportif,  du quartier du Béguinage, rénovation de la salle "Chez Nous", …

Dans tous ces dossiers, son plus grand bonheur a toujours été de les clôturer sans supplément de coût significatif pour la commune.  C’était également pour lui l’occasion de rencontres enrichissantes qui se prolongeaient souvent bien au-delà des heures de bureau …

Si cette longue carrière a été remplie de moments de bonheur, elle a aussi été émaillée de moments de stress quand de gros dossiers lui donnaient des insomnies.

Au cours de cette période, sous l’impulsion des différents bourgmestres, échevins et président(e)s de CPAS qui se sont succédés, les services à la population se sont largement étendus.  Le personnel communal s’est également étoffé et professionnalisé. Tout cela, Jean-Marie a eu à cœur de le gérer en bon père de famille.

Pas seul !

Si au départ de sa carrière, Jean-Marie était quasi seul à assurer la gestion administrative de la commune, à partir de la fusion il s’est trouvé à la tête d’une équipe importante d'empoyés et d'ouvriers.

Il a aussi apporté son expertise à plusieurs Collège Echevinaux puis Communaux.  Ceux-ci déterminent avec le Conseil, la politique communale, mais le Directeur Général est là pour s’assurer de la légalité et de la bonne application des décisions prises.

Dans la mise en œuvre des décisions politiques, il a toujours pu compter sur un personnel communal compétent et motivé.

Le Collège, le Conseil et le personnel communal d'Ellezelles assure la famille de son soutien entier et fraternel.