Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Economie / Agriculture / L'agriculture hennuyère durable à l'honneur
Actions sur le document

L'agriculture hennuyère durable à l'honneur

Deux agriculteurs d’Ellezelles et Bernissart font partie des 10 lauréats du concours « Qu’elle est belle ma prairie ». Ils ont été sélectionnés pour la qualité des alternatives qu’ils proposent. Ils seront honorés lors de la foire agricole de Libramont.

 

La richesse agricole des sols de la région limoneuse hennuyère a conduit, au fil des décennies, à une production principale liée aux grandes cultures. Dans cette région, élever du bétail et pratiquer la multifonctionnalité des fermes est un véritable engagement.

A Bernissart, Pierre Dubois s’occupe d’un élevage bovin. Sur 130 hectares sont accueillies des vaches laitières Holstein, mais également quelques Blanc Bleu Belge, des Galloway et quatre ânes. Les parents de Pierre transforment le lait en beurre et mettent en œuvre de la vente directe. Sur des terrains très variés, il n’apporte pas de fertilisants extérieurs afin de garder une riche biodiversité. Une parcelle d’un hectare est même consacrée à l’accueil du bruant jaune, un oiseau en forte régression. De nombreux arbres et haies ont été conservés, ainsi qu’un grand fossé. La flore est très variée.

Joël et Josiane Pardons sont installés à Ellezelles. Ils élèvent des vaches laitières et d’autres destinées à la viande. Ils cultivent également différents produits (céréales, betteraves fourragères…) afin de nourrir leur bétail. Dans une démarche de rapprochement avec le consommateur, ils visent à travailler l’autonomie à la ferme. Un ruisseau et de nombreux vieux arbres ponctuent le paysage. Une grande attention est accordée aux oiseaux : chardonnerets, chouettes effraies, épervier, perdrix ou hirondelles ont trouvé refuge sur cette exploitation proche de la nature.

Pierre Duboix, éleveur bovin

Joël Pardons, éleveur bovin

Ces deux exploitants ont été sélectionnés par Natagora, la Fugea et Natagriwal, comme finalistes de l’édition 2018 du concours « Qu’elle est belle ma prairie » qui aura lieu à la Foire agricole de Libramont. Le but est de récompenser ces éleveurs qui placent le respect de la nature au centre de leur travail.

Depuis les débuts de l’intensification agricole, jamais l’agriculture durable ne s’est portée aussi bien. Les consommateurs avides de se reconnecter à leur alimentation emboitent le pas aux agriculteurs innovants qui mettent en place des pratiques en faveur de l’autonomie fourragère et alimentaires. Le concours a choisi de mettre en valeur et de récompenser l’élevage extensif et autonome, particulièrement utile à la biodiversité et à l’environnement : l’élevage en prairie permanente rime avec maintien de la spécificité de nos paysages, nid de biodiversité tant végétale qu’animale, véritable puit de carbone permettant de lutter contre le changement climatique et protégeant les sols contre l’érosion!

 

Dix lauréats ont été sélectionnés sur l’ensemble de la Wallonie sur base de la valorisation de leurs prairies pour leur élevage mais aussi sur la qualité biologique des prairies présentées. Les quatre gagnants seront présentés à la foire de Libramont, le premier recevant du bétail de son choix pour son exploitation. Ce concours permet de découvrir des alternatives fort présentes en Wallonie mais parfois sous-représentées à la Foire de Libramont..

 

 

Rencontrez les lauréats et assistez à la remise des prix

La présentation des gagnants aura lieu
à la Foire de Libramont
le samedi 28 juillet à 15h
sur le stand de la FUGEA Zone 72 stand 02

Dans les semaines qui viennent, les deux représentants hennuyers sont disponibles pour présenter à la presse les alternatives qu’ils proposent.
Pierre Duboix : 0479 70 15 30
Joël et Josiane Pardons : 0496 35 31 93